Revue semestrielle Juin 2014

Au cours du  premier semestre de l’année 2014, l’indice canadien TSX a affiché une performance de 12.86% en raison de la forte hausse des titres du secteur énergétique ainsi que du regain du prix des matières premières. L’indice S&P 500 aux États Unis affiche une performance de +7.13% suite au redressement des titres d’utilités publiques et du raffermissement des prix de l’énergie. La croissance économique et le taux de chômage sont plus favorables chez nos voisins du Sud, alors que l’on assiste au  phénomène du retour de certaines industries manufacturières.

 

Du côté Européen, les banques centrales ont mis en place des programmes d’accommodements afin de maintenir les taux d’intérêts à des niveaux planchers, ce qui devrait favoriser le marché des actions. L’inquiétude concernant le niveau d’endettement en Chine, combinée à l’augmentation des tensions géopolitiques au Moyen Orient contribuent à alimenter les risques d’une correction sur les marchés boursiers.

 

Nous avons profité de ce contexte haussier pour prendre des gains dans les titres d’énergie et des communications, augmentant temporairement les liquidités en portefeuille.  Du coté des revenus fixes, nous avons remplacé certaines obligations corporatives et augmenté les actions privilégiées.

 

Nous continuons toujours de favoriser un nombre limité de titres à dividende élevé d’entreprises de plus grande capitalisation réparties dans des secteurs plus défensifs et conservons une durée très  réduite au niveau du secteur obligataire.

Comments are closed.