Septembre 2012

Au cours du troisième trimestre, le marché des actions canadiennes a fortement rebondi, effaçant ainsi les pertes cumulées depuis le début de l’année pour dégager un rendement cumulatif de 3% (TSX). Les marchés américains ont poursuivi leur remontée et l’indice S&P500 démontre un rendement de 10.75% en devise canadienne.

 

Nous avons profité de ces hausses de marché pour prendre des profits dans les titres qui ont le mieux performé au cours des derniers 24 mois, et ce, afin de réduire la pondération globale du segment actions.

 

Nous trouvons encore inquiétante la situation en Europe, et jugeons les mesures proposées par les différents gouvernements comme insuffisantes par rapport aux enjeux majeurs. L’Europe étant un important marché pour la Chine, nous voyons le marché canadien vulnérable face aux prix des matières premières. Du côté américain, les données sur l’emploi laissent entrevoir une reprise plus lente que prévue et un niveau de consommation modéré.

 

Nous augmentons ainsi les liquidités en portefeuille afin de profiter de meilleurs prix au cours des prochains mois, et devrions favoriser le marché américain, lequel offre une meilleure diversification sectorielle.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*